Généralement, les publicités pour la marque Coca-Cola reçoivent une grande attention des spécialistes, et sont généralement appréciée, que se soient leurs spots cinéma estivaux ou leurs actions plus street marketing (par exemple ceci). C’est rarement le cas, par contre, des publicités des autres marques de la boite. Même si je trouve qu’un effort a été consenti pour certains spot pour Sprite (celle-ci ou celle qui a suivi), on ne peut pas dire que les pubs Fanta avec les personnages cartoon mal dessinés soient particulièrement marquantes.

Mais rien ne m’avait préparé à ce qui m’attendait sur le panneau publicitaire en face de la fenêtre de ma chambre. J’y ai déjà vu de très mauvaises pubs, mais là, il s’agit quand même d’une affiche pour Vitamin Water, la marque trendy que la filiale belge de Coca-Cola tente d’imposer dans les grandes villes de Belgique. En voilà le résultat :

22082010(001)

J’avais déjà écrit un article il y a un petit temps sur cette marque et où j’évoquais mon scepticisme quand à la réussite du produit. Mais attardons-nous particulièrement sur cette affiche.

La première chose qui m’a marqué, c’est qu’elle est objectivement hideuse. OK, la couleur raccord avec la bouteille, mais franchement, pour faire un packshot, pourquoi a-t-il fallu rajouter un modèle ridicule et mal photographié, en plus fringué n’importe comment. Si on rajoute à cela des choix typographiques que je qualifierais de douteuse (police de caractère sans saveur, absence de majuscule – qui fait néanmoins partie de l’ensemble de la charte graphique du produit), je dirais que la direction graphique est catastrophique.

Mais en termes de contenu, c’est encore pire! J’avais déjà parlé de la baseline du produit « try it », extrêmement simple. Mais là, quand on voit le slogan choisit pour cette campagne, on peut se demander de combien de mots de vocabulaire dispose les copy qui l’ont réalisée. Je ne sais pas ce qui est le pire vis-à-vis du professionalisme du métier : considérer vue le « vie ta vie » est une faute d’orthographe ou juste le jeu de mot le plus pourri de l’univers.

Ce slogan combiné à la baseline de merde combiné à la réalisation graphique hasardeuse rend cette publicité digne d’un affiche en métro (voir cet article). Heureusement, j’ai l’impression que vitaminwater a plutôt mis en place une large campagne point-of-sale. Du coup, je me demande vraiment la pertinence de cette affiche en région montoise.

Tout cela me fait penser que le marketing chez coca-cola doit être assez peu centralisé pour l’ensembles de leur gamme. Peut-être pour ne pas nuire à l’image et à la notoriété de la marque titulaire?

Temps d’écriture : 55 minutes