Ces deux derniers jours m’ont fourni plein d’occasions de parler des trending topics sur Twitter et la modification du service aujourd’hui est une raison supplémentaire, ce qui me fait néanmoins rentrer dans le rang des blogs qui parlent de Twitter. Ma conscience pourra-t-elle y survivre ? Ca devrait aller, je crois…

Cette fonction est, je crois, assez récente. En tout cas, je ne l’ai remarqué qu’il y a peu, et depuis deux jours, je constate qu’on peut y trouver pas mal de pépites.
Mes choix :
#Apple Shampoo : quoi ? Apple se lance dans les cosmétiques ? Allons donc voir ce qui s’y passe… Et en fait, non, personne ne sait de quoi ça parle à part celui de qui tout à commencé, mais qui ne prévoyait pas qu’Apple allait étendre sa gamme pour tenter de concurrencer Procter & Gamble. Il évoquait simplement une chanson du groupe de punk-rock FM Offspring, et demandait de choisir entre le titre Apple Shampoo ou Josie. C’est Apple Shampoo qui a gagné, victoire inscrite dans la conscience collective, c’est à dire Wikipedia.
#TwitterPornName : vous connaissez sans doute ce spam qui circulait déjà par mail. Vous receviez d’un ami une liste avec les noms d’acteurs/trices porno de chacun de ses amis, constitué selon le jeu du nom de votre rue de naissance et du nom de votre premier animal de compagnie. Totalement anodin, crois-t-on ? Sauf que ces informations sont utilisées par de nombreux site comme question de sécurité. Un petit malin mal intentionné pourrait s’en servir pour pirater vos divers comptes sur le net ! Mais malgré cela, il semblerait qu’une grande partie de la communauté Twitter est tombée dans le panneau vu que #TwitterPornName est resté plusieurs jours de suites dans les trending topics alors même que de nombreux utilisateurs avertis préconisaient la prudence.
#fixreplies ou #twitterfail : plus la communauté de Twitter grandira, plus celle-ci va devenir réfractaire au changement. On l’a bien vu avec Facebook où chaque petit ou grand changement du site apporte son lot de groupes « rendez-moi le vrai Facebook ». Ici, il s’agit d’une modification dans le mécanisme de de replies de Twitter (pour plus de détails, je vous invite à lire le blog de Twitter). Ca ne change pas grand chose, mais cela réduit d’une certaine façon le potentiel de découverte de nouveaux utilisateurs. Rien de fondamental, néanmoins, mais suffisamment pour déchaîner les passions, propulsant deux mots-clef de protestation dans les trending topics (#fixreplies et #twitterfail).
Tout ça pour dire quoi ? Pas énormément de chose, si ce n’est que ce mécanisme qui peut sembler à priori intéressant doit absolument être revu rapidemment, vu sa puissance et la facilité à laquelle on peut le détourner. Facile de faire lire un tweet et augmenter son taux de clics sur un lien commercial, il sauffit d’intégrer dans le tweet les quelques sujets les plus tendances et toutes les personnes qui cliquerons sur ce sujet verront votre tweet promotionnel. Et le comble, c’est que cela renforce la tendance et donc permet d’utiliser encore plus ce mot-clef pour être visible. Bref, à moins de trouver un moyen de modérer l’utilisation de ce trending topics, il va vite perdre son intérêt, puisqu’on risque bientôt d’y trouver plus de spams que d’infos pertinentes !