Comme vous aurez pu le constater (ou pas), je n’ai pas été très actifs ces derniers temps sur ce blog. C’est un doux euphémisme pour dire que je n’ai rien foutu. Mais j’ai des circonstances atténuantes…

J’ai passé le mois dernier à écrire un mémoire de fin d’étude, mémoire que j’ai terminé et rendu hier, en grande pompe. Ce mémoire traitait de l’utilisation des outils du web 2.0 (ou web social si vous préférez les termes qui ne sont pas galvaudés) au sein des équipes virtuelles (et plus particulièrement afin d’améliorer la gestion de conflits). Sujet ô combien essentiel à la survie de l’humanité… Mais j’en ai tiré une certaine satisfaction et quelques conclusions que j’ai l’arrogance de considérer comme pas complètement stupides. Si ça vous intéresse, vous pouvez me contacter, je vous en fournirai une copie (électronique, entendons-nous bien). Par ailleurs, je risque de recycler certaines parties intéressantes de ce travail sur ce blog, sous la forme de quelques billets. Vous m’en excuserez à l’avance.

Donc, vous pourriez croire que je suis de retour et que mon rythme de publication frénétique (hum…). Que nenni ! Car je me prépare à partir en vacances dès ce vendredi, dans les contrées calcinées de la Provence. Mais bon, j’espère reprendre un rythme de publication plus régulier dès le début du mois de septembre, après mon déménagement, non plus sous le statut d’étudiant en communication des entreprises, mais sous celui de chercheur d’emploi dans ce même domaine. Ca promet !

En attendant, bonne vacances !