Voilà donc la suite de l’article concernant l’électro-rock belge… Pour ceux qui auraient manqué la première partie (c’est vrai que ça fait un certain temps, j’avais un peu perdu ça de vue), voilà le lien.

La transition

Un des groupes sans doute des plus influencés par dEUS à ses débuts, ce sont les fameux frère Dewaele de Soulwax. Et oui, avant de de devenir un des groupes des plus branchés de la planète, ils ont fait du rock avec des grosses guitares électriques. Leur premier album, « Leave the story untold » reprend en bloc les sons de dEUS, mais ils vont un peu casser le modèle de mélodie progressive qui domine les compos de Tom Barman, et vont aussi introduire déjà plus de sons purement électroniques. Un seul problème, la voix manque un peu de puissance et de profondeur, ce qui pourra faire passer à tord leur musique pour de la pop mal embouchée, vu leur approche très en efficacité des mélodies. La véritable révélation critique arrivera avec leur second opus « Much against everyone’s advice« , beaucoup plus abouti, où le groupe se joue justement de cette voix très pop du chanteur. On retrouve toujours l’influence « dEUSienne », mais on est déjà plus à la même recette, notamment avec l’utilisation remarquable de beat électronique en renfort de la batterie. L’ensemble de l’album est très réussi, avec notamment la chanson titulaire, « Too many DJ’s » (nom qui leur resservira par la suite), « Conversation Intercom » ou encore les trois derniers morceaux « My cruel joke », « Scream » et « Funny » qui ont réellement une bonne interaction et une ambiance commune.

Mais bien sur, il y eu quantité de groupe influencé par dEUS, pas seulement Soulwax, et pas tous très intéressant. Néanmoins, il y a un cas que je souhaite signaler, c’est le groupe Millionaire. Leur premier album sorti en 2001 (quelques année après le « Much against everyone’s advice ») aura une approche assez similaire à Soulwax et dEUS même si, dans celui-ci, les éléments électroniques finissent par prendre une place majoritaire dans la musique comme sur « Come with You » qui est un morceau d’électro-rock à part entière. Si leur premier album était donc une réussite appréciable, je suis plus réservé sur leur dernière parution « Paradisiac » en 2005 qui est nettement plus rock et énervé, moins fin, et surtout insupportable en live. Et en plus, je n’ai pas pu vous trouver d’autres extraits que ceux de ce deuxième opus sur leur myspace.

Dans le prochain article (qui arrivera plus vite que celui-ci, je vous rassure), j’évoquerai la vague « bastard pop » et principalement les 2 Many DJ’s. Bonne lecture !

Liens

Myspace de Soulwax : http://www.myspace.com/soulwaxyeah
Site officiel Soulwax, beaucoup de truc, mais il faut chercher un peu : http://www.soulwax.com
Myspace de Millionaire : http://www.myspace.com/millionairetheband
Site officiel de Millionaire, un peu vide : http://www.millionaire-theband.com/