La cuisine belge est totalement mésestimée. Elle est pourtant une cuisine jouissive, sans doute pas aussi fine et travaillée que la cuisine française, mais pleine de saveur grâce à l’utilisation de produits simples. A Bruxelles, il est possible de trouver quelques tables dans ce style assez sympathiques, en voilà quelques unes.

  • Viva m’boma

Impossible de ne pas commencer cet article par ce restaurant incroyable située Rue de Flandres, juste à côté de la place Sainte-Catherine et dans pas loin de tous les bars flamands si sympathiques de la capitale. Situé dans une ancienne boucherie dont le carrelage blanc au mur a été conservé, la salle est tenue par une famille bruxelloise sympathique et les quelques tables à l’intérieur et sur la terrasse en cas de beau temps sont toujours fort occupées. Normal, les langues de veau à la sauce verte sont une entrée absolument délectable tandis que tous les plats, de l’onglet de cheval et ses vrais frites à la boulette sauce tomate, sont savoureux au possible. En plus, il est possible de s’en tirer pour une somme relativement raisonnable. Pensez à réserver, le restaurant n’est pas ouvert tout le temps et il est plutôt fréquenté.

  • Mirabelle

Le cimetière d’Ixelles regorge d’établissement plus ou moins corrects dans le style « brasserie » mais la Mirabelle est sans doute le seul qui vaut réellement le détour. Ouvert souvent et tard, vous pourrez y déguster un ensemble de plats de brasserie et de plats belges traditionnels (chicon au gratin, rognons, stoemp saucisse et un excellent américain) dans une salle suffisamment grande pour être quasiment sûr de pouvoir trouver place même lorsque vous n’avez pas réservez. Le service est rapide et convivial, l’addition plus élevée que la moyenne des environs tout en restant raisonnable et les plats seuls capables de sustenter les plus affamés. C’est aussi pour ça qu’on aime la cuisine belge…

  • Houtsiplou

Est-ce vraiment une table belge ou de brasserie ? Sans doute pas, le Houtsiplou, place Rouppe, propose bien d’autres mets que les traditionnels stoemp saucisse, chicon au gratin et moules frites. Ils proposent de fameux véritables hamburger, des tartines ou des salades. Ce qui est sur, par contre, c’est que le Houtsiplou est bien belge. Les frites sont réellement délicieuses et le décor est tout en dessin rappelant l’histoire de Belgique (et même avant que celle-ci existe). Le service est peut-être un peu froid, mais vous pourrez manger-là plus ou moins à n’importe quel moment de la semaine, le tout pour un prix très raisonnable. Et ce, même si vous vous laissez tenter (si vous avez encore la place après le plat) par les desserts. Bref, une cantine peut-être, mais une de celle qu’on aimerait vraiment avoir au coin de sa rue pour pouvoir en profiter plus souvent !

  • Le Royal

Autre restaurant de la Rue des Flandres, mais plus loin vers Molenbeek, le Royal s’affiche comme une brasserie tendance, symbole de la reconquête de la bourgeoisie bruxelloise de ce quartier longtemps laissé en friche. A priori, je ne suis pas fan de ce genre d’établissement, en grande partie à cause de la population qui y traine. A raison d’ailleurs, l’établissement ne manquant pas à sa réputation : bruyant, surpeuplé de personnes qui veulent surtout se montrer avant de manger. Le service en pâtit d’ailleurs, il est un peu débordé, tandis qu’on peut difficilement profiter du cadre même si il a plutôt l’air soigné. Reste l’assiette qui vient rattraper ces menus défauts. La carte est longue et propose, à côté d’un nombre assez étendu de plats de brasserie (parmentier de cheval, carbonnade et banquette de veau entre autres), le lieu propose une carte branchée orientée cuisine « fusion légère » avec consonances asiatiques. C’est tout à fait bon, cela reste abordable (même si le fait de faire payer l’accompagnement à côté est assez vicieux et relativement peu justifié vu le prix global) mais cela reste dans les normes. Dès lors, je recommanderais plutôt la Mirabelle où la cuisine a un petit plus et où l’ambiance sera plus détendue. Maintenant, si vous recherchez un spot branché à Bruxelles, allez-y, vous ne serez probablement pas déçus…

Il y a bien sûr de nombreux autres endroits où on peut déguster de la cuisine de chez nous, mais voilà une sélection de ceux que j’ai pu tester. Nul doute qu’elle devrait s’étoffer au fur et à mesure de mes pérégrinations bruxelloises.

Temps de rédaction : 2 heures